Quels sont les grands thèmes du mois de septembre sec ?

Quels sont les grands thèmes du mois de septembre sec ?

Thèmes de septembre sec

  • vigilance. « Septembre sec » se déroule dans le sud des années 1920, lorsque les hommes noirs étaient souvent soumis à la violence en représailles à tout crime perçu, souvent sans preuve ni procédure régulière.
  • Rumeur, réputation et hypocrisie.
  • Racisme.
  • genre et classe.

Quelle est la signification d’un mois de septembre sec ?

« Septembre sec » fait référence à un mois à la fin d’un été où il y a eu peu de pluie. L’un des personnages déclare que le temps est suffisant pour faire faire n’importe quoi à un homme, suggérant que l’été sec et chaud joue un rôle dans le crime présumé et les événements qui se produisent tout au long de l’histoire.

En quoi la fin du mois de septembre sec de Faulkner est-elle une critique cinglante du Sud ?

Il est assassiné par un groupe d’hommes blancs sans procès. La raison pour laquelle cette histoire est une critique dévastatrice de la culture du sud des États-Unis est qu’elle décrit un cas, courant dans la vie réelle, de justiciers blancs assassinant des Noirs sans raison.

Que dit Hawkshaw qui sera ignoré en septembre sec ?

Maintenant que c’est une rumeur publique, Will doit être transformé en exemple. Hawkshaw dit qu’ils ont besoin de plus d’informations. Il est largement ignoré. McLendon, qui a une arme à feu, parvient à faire en sorte que tous les hommes l’accompagnent pour retrouver Will.

Comment l’ouverture se rapporte-t-elle au thème de l’histoire sèche de septembre ?

La première ligne de l’histoire sert également de préfiguration de l’assassinat éventuel de Will Mayes, Faulkner utilisant le mot «sanglant» pour décrire le crépuscule de septembre. Toujours dans la troisième section de l’histoire, Faulkner décrit à nouveau l’air, bien que cette fois il utilise le mot « inanimé ».

Que suggère la lune dans la nouvelle Dry September ?

Le «saignement» de la lune augmente la précipitation de la foule pour capturer Will; Alors qu’ils le forcent à monter dans la voiture, leur respiration est décrite comme un « sifflement sec », une image associée au son d’un serpent. Les hommes sont devenus des créatures vénéneuses, influencées par le mauvais temps.

Quand et où le mois de septembre sec a-t-il été publié ?

Dry September a été publié pour la première fois dans Scribner’s Magazine en janvier 1931 et a été republié plus tard cette année-là dans le recueil de nouvelles Thesis 13 de Faulkner et.

Qui est l’auteur de Septembre sec ?

Guillaume Faulkner

Comment s’appelait le barbier en septembre sec ?

Le coiffeur Henry Hawkshaw essaie de convaincre les autres hommes que Mayes est innocent, mais les autres soutiennent avec colère qu’une femme blanche doit dire la vérité. Le héros de guerre John McLendon entre dans le magasin, une arme à feu dans sa poche, pour rassembler un groupe d’hommes afin de retrouver Mayes.

Qu’est-ce qui s’est éteint comme un feu dans l’herbe sèche dans la nouvelle Dry September ?

À travers le crépuscule sanglant de septembre, après soixante-deux jours sans pluie, tout était parti comme un feu dans l’herbe sèche – la rumeur, l’histoire, quoi que ce soit.

Qui est le personnage principal de septembre sec ?

Minnie Cooper peut probablement être considérée comme le personnage principal de la nouvelle Dry September de William Faulkner. Elle a 38 ou 39 ans et vit seule avec sa mère handicapée et sa tante âgée.

Comment Faulkner décrit-il le climat du sud et son impact sur le comportement humain en septembre sec ?

Faulkner utilise des métaphores de chaleur et de brûlure pour exprimer l’irrationalité de la mentalité de foule parmi les hommes blancs en septembre sec. La ville a connu soixante-deux jours de sécheresse, et la météo devient prétexte à des comportements inappropriés : « C’est ce temps sec […]

Que symbolise la poussière dans l’histoire sèche de septembre ?

Tout au long du passage, la « poussière » sert d’image à l’étouffement et à la mort. En septembre, après soixante-deux jours sans pluie, une épaisse poussière s’est déposée dans les rues et dans l’air, se soulevant alors que la foule se précipitait vers son site d’exécution.

Qui est l’antagoniste de Dry ?

John Mc Lendon

Que se passe-t-il à la fin du mois de septembre sec ?

La ligne de clôture renforce l’idée que nous avons vue pendant Dry September d’un monde froid, solitaire et injuste. Les dernières lignes évoquent ce sens en communiquant la distance entre le monde malade (dont Jefferson n’est qu’un microcosme) et le monde céleste et naturel de la lune et des étoiles.

Pourquoi Hawkshaw saute-t-il de la voiture en septembre sec?

Hawkshaw ne semble pas avoir de plan alternatif pour sauver Will. Sans un tel plan, il pourrait penser que rester dans la voiture l’impliquerait de plus en plus dans les crimes contre Will. C’est peut-être la raison pour laquelle il démissionne.

Combien y a-t-il de signes en septembre sec ?

Pour explorer davantage la relation entre récit et caractérisation, cet article tente de découvrir la vraie nature des trois personnages principaux, Hawkshaw, McLendon et Minnie Cooper, en suivant leurs mouvements dans l’espace et en observant les caractéristiques de leur habitat.

Qui est McLendon en septembre sec ?

McLendon est un justicier et le méchant le plus évident de l’histoire. Son arme, son chapeau, ses menottes et son expérience en tant que commandant militaire lui confèrent une autorité globale. Comme nous en discutons dans « l’analyse du personnage » de Will, McLendon réussit une opération extrajudiciaire, ou un simulacre de procès, et une condamnation.

Qui est Hawkshaw en septembre sec ?

Henry Hawkshaw, également connu sous le nom de Hawk, est l’un des barbiers de Jefferson, un gentil homme blanc. Le salon de coiffure est l’un des principaux lieux de rassemblement pour les hommes de la ville, et « Dry September » commence avec Hawkshaw discutant des rumeurs sur Minnie Cooper et Will Mayes avec ses collègues barbiers et leurs clients.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *